Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 1, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 25 x 20 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy


Winter Blue(s) 2, sténopé + Film négatif couleur, 25,5 x 9 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 3, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 25 x 20 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 4, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 25 x 20 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 5, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 25 x 20 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy
Winter Blue(s) 6, sténopé sur plan film 13 x 18 + cyanotype, 16 x 22 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy
Winter Blue(s) 7sténopé sur plan film 13 x 18 + cyanotype, 22 x 15 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 8, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 25 x 20 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 9, sténopé + Film négatif couleur, 25,5 x 9 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 10, sténopé sur plan film 13 x 18 + cyanotype, 15 x 22 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy

Winter Blue(s) 11, sténopé sur plan film 13 x 18 + cyanotype, 15 x 22 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy
Winter Blue(s) 12, sténopé + Polaroid (Fuji 100C), 20 x 25 cm, 2011 - Copyright Marie-Noëlle Leroy
"Photographe et enseignante, utilise plusieurs techniques alternatives depuis une vingtaine d’années pour sa production personnelle. Sténopiste très assidue depuis une douzaine d’années, organise et assure le commissariat des seules expositions internationales de photographie au sténopé existant en France. Je ne me déplace jamais sans quelques boîtes transformées ou quelques appareils de ma fabrication me permettant d’utiliser selon mes choix du moment, papier photo, film, plans-films ou Polaroid. Le sténopé est en effet le meilleur moyen pour moi d’obtenir ce que je cherchais désespérément avec un objectif : une grande lenteur autorisant la contemplation même pendant la prise de vue, et une profondeur de champ infinie invitant le regard à vagabonder, à voir la vie différemment, bien loin des instants décisifs, à l’antipode de la photographie documentaire !"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire