"Les Eblouis" de Juliette Agnel

En 2011,  au cours de la résidence « Ecriture de lumière » de la DRAC Ile-de-France à la Maison du Geste et de l’image, Juliette Agnel a conçu un dispositif de camera obscura numérique, un sténopé relié à un appareil photo numérique. De cette création est née la série « Les Eblouis » : partout où la photographe pose sa machine, chacun est invité à poser, 3 secondes, en station debout sous deux lampes puissantes.

« La résidence “Écriture de lumière” de la Drac-Île-de-France en 2011 à la Maison du Geste et de l’image (Paris 1er), m’a permis de faire une recherche d’un an, aboutissant à la fabrication d’une machine capable de filmer en sténopé : la camera obscura numérique.
Dans la série des éblouis et à travers ce processus, je me pose la question de l’apparition de l’image photographique originelle, (avec une camera obscura reliée au dernier né des outils numériques) mise en relation avec les nouvelles technologies : de l’obscurité du sténopé à la lumière des pixels.
Entre le film et la photographie, ce sont les passages entre le temps stratifié et le temps linéaire que j’ai voulu explorer dans cette transformation de l’image qui apparait formée par le seul trou d’une aiguille, numérisée ensuite sur un écran placé à l’intérieur de la boîte. Du temps qui s’inscrit dans l’image.
Ces prises de vue ont été faites pendant les temps fort de l’exposition de fin de résidence, avec la camera obscura numérique comme élément vivant de l’exposition, et photographier les visiteurs qui le souhaitaient, en studio mobile. » Juliette Agnel

Jeudi dernier, lors du vernissage de l’exposition A minima, Juliette nous a fait l’honneur - en plus d’exposer son travail - de venir accompagnée de son dispositif.
Plus de quatre heures de photographies non-stop, et voici les résultats !

(copyright pour toutes les images : Juliette Agnel)























































(copyright pour toutes les images : Juliette Agnel)






Vous pouvez vous aussi poser pour Juliette : rendez-vous à Photo Off « Young and Upcoming Photography », à la Bellevilloise, du 15 au 18 novembre 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire