Mathilde Darel

5380_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

5821_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2010 - Copyright Mathilde Darel

5932_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6305_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6421_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6431_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6486_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6519_2009, cyanotype, 18 x 27 cm, 2009 - Copyright Mathilde Darel

6631_2010 cyanotype, 18 x 27 cm, 2010 - Copyright Mathilde Darel

0343_2008, cyanotype, 18 x 27 cm, 2008 - Copyright Mathilde Darel

0627_2008, cyanotype, 18 x 27 cm, 2008 - Copyright Mathilde Darel

9940_2008, cyanotype, 18 x 27 cm, 2008 - Copyright Mathilde Darel

Figurine 2010, cyanotype, 18 x 27 cm, 2010 - Copyright Mathilde Darel
1354_2008, cyanotype, 18 x 27 cm, 2008 - Copyright Mathilde Darel


"Depuis 2005 Mathilde Darel travaille avec la technique de tirage « cyanotype » . La particularité plastique de ce procédé lui permet une plongée dans un certain réalisme poétique, puisque la qualité des images -une teinte bleue caractéristique accompagnée ici d'un rendu fortement pictorialiste- confère à l'ensemble de ces images un climat peu usité de nos jours en photographie contemporaine.Peu friande de « piqué » ou de « netteté », elle entoure d'un nimbe ses images comme pour signifier leur éloignement. La distance ainsi créée en fait des objets à la fois esthétiques et picturaux, proches de la gravure ou de l'aquarelle. L'aléatoire vient compléter la mise en scène, puisque d'un tirage à l'autre, des jeux de chimie s'opèrent, qui appuient l'aspect labile et éphémère de l'image mentale.Les sujets se déclinent entre prises de vue du réel environnant et mises en scènes simples mais efficaces d'objets qui se répondent les uns les autres. Le réel semble ainsi mis à distance, dessinant des limbes dont le spectateur peut apercevoir l'aspect onirique, sans forcément en saisir tous les codes."


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire