Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Au fond du jardin, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2011 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Fracture, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Glisse, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Grande marée 1, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Grande marée 2, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
The Great Zip in the Sky, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2011 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
TibidY 1, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
TibidY 2, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
TibidY 3, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet

Photographie Luc Sarlet
Vent, sténopé - film développé au cafénol, 25,5 x 12 cm, 2010 - Copyright Luc Sarlet


"C'est grâce à un oncle passionné de photo que j'ai découvert, à peine âgé de 10 ans, le miracle de la photo qui apparaît sur le papier plongé dans le révélateur. Pendant plusieurs années j'ai beaucoup pratiqué la prise de vue et le labo, puis je m'en suis éloigné suite à la perte de mon matériel.
En 2000 j'ai renoué avec la photo par le biais d'un permier appareil numérique. Après quelques années je me suis rendu compte que la pratique du numérique ne me satisfaisait pas totalement. J'ai donc amorcé un retour vers le passé en terme de matériel et commencé à utiliser toute une palette d'outils, de procédés et de formats, films 135, 6x6, 6x9, 6x12, 4x5, numérique, collodion humide sur plaque de verre de 4x5, 13x18 ou 18x24, cyanotypes, papier salé...
J'utilise l'un ou l'autre de ces procédés selon des critères variables et subjectifs, tels que le coefficient de marée, l'âge du capitaine, mon envie du jour... et pourtant très sérieusement, mais en essayant de ne pas (trop) me prendre au sérieux.
Aujourd'hui, à 55 ans, même si je suis "auteur-photographe", je reste photographe amateur au premier sens du terme ; celui qui aime la photo."
http://lukaz-photo.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire